Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les nuits où je rêve

27 Mai 2013, 18:56pm

Publié par Soussou

Les nuits où je rêve

Je fais partie de ces gens qui ont besoin de dormir 8h par nuit s’ils veulent être un minimum efficace durant la journée. Vous vous doutez donc bien que j’essaie de rentabiliser au maximum les phases de repos. D’ailleurs, je suis capable de m’endormir n’importe où, n’importe quand et quel que soit le volume sonore environnant.

En règle générale, je dors d’une seule traite. Des nuits bien reposantes. Qui me permettent de me réveiller tranquillement et sereinement.

Sauf qu’en ce moment, avec tous les chambardements que connait ma vie, mon sommeil est quelque peu troublé. Et cela se manifeste par des rêves. Ces rêves qui même lorsque tu te réveilles, te laisse le cœur lourd et la tête remplie de pensées.

Un exemple :

Dès que la situation est un peu tendue avec l’Amoureux, je rêve qu’il est « méchant ». Pas violent. Juste méchant. Dans mes rêves, il me rabaisse avec des remarques vexantes, se moque de moi lorsque j’essaie de lui expliquer pourquoi cela ne me convient pas etc etc. Et malheureusement pour moi (et pour lui aussi), j’ai ensuite du mal à me dire que cela n’existe que dans mes rêves. Je continue à croire que si j’ai rêvé de ça, c’est que le terrain est favorable à ce genre de situation et que donc cela pourrait arriver. Que mes rêves ne font que m’alerter sur ce qui m’attend.

Plusieurs fois donc je me suis réveillée en refusant qu’il me touche, en lui répondant sèchement, parce que j’avais rêvé qu’il était méchant. Et quand je lui donne la raison de mon attitude, il rit. C’est facile pour lui, ses rêves il ne s’en souvient jamais (ou du moins il me dit ne pas s’en souvenir). Pour lui, ce qui se passe dans sa tête la nuit, s’efface lorsqu’il ouvre les yeux.

Ce n’est pas mon cas.

Aujourd’hui je gère mieux les rêves de méchanceté de l’Amoureux.

Par contre, certains rêves me laissent un arrière-goût amer dans la bouche. Comme celui que j’ai fait la semaine dernière et dans lequel je devais parler l’AmiParti. A mon réveil mon rêve était encore très clair, mais comme le matin j’agis par habitude, sans réfléchir, il m’a laissé en paix. Par contre, arrivée dans ma voiture, il m’a fallu attendre 5 minutes que les larmes arrêtent de couler pour que je puisse envisager conduire. Dans ces cas-là, je ne peux m’empêcher de me dire que ma journée est bien mal partie…

Les nuits où je rêve me laissent triste, mélancolique, vide…

Commenter cet article