Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Se replier sur soi

4 Septembre 2013, 08:03am

Publié par Soussou

En ce moment, vous l’avez surement remarqué, ce n’est pas la grande joie.

Même si ça semble se décanter au niveau de l’appartement, il me reste à gérer le point Boulot et j’ai de plus en plus de mal. Je n’arrive plus à m’investir, faire semblant, j’ai l’impression que je peux craquer à tout moment et tout envoyer valser.

Seule bonne nouvelle : l’Amoureux va être embauché en interim dans la boite où il bosse actuellement sans avoir à passer par la case Pôle Emploi (vous n’imaginez pas le soulagement…)

Et de mon côté, je me rends compte que je me ferme. Que j’ai de plus en plus de mal à aller vers les autres. Ca n’a jamais été mon fort. Mais là ça devient critique.

Paradoxalement, durant ma semaine de vacances, j’ai passé deux très bonnes soirées entre copines. Mais il suffit que l’on s’intéresse à moi, que l’on me demande comment je vais pour me refermer comme une huitre.

Je n’ai pas envie de parler de moi. Pas envie de réfléchir à ce qui ne va pas. Je veux juste laisser passer ce mauvais moment, laisser glisser sur moi ce qui me blesse et m’effraie et ressortir la tête lorsque je me sentirais capable d’assumer.

Je n’appelle plus les gens, même ceux de ma famille. Je ne veux pas attirer l’attention sur moi. Je veux attendre que tout s’arrange. De leur montrer un meilleur visage lorsque les choses se seront arrangées. Lorsque j’aurais pris des décisions et qu’ils n’auront plus à s’inquiéter pour moi.

Lorsque j’aurais autre chose à leur offrir que mon visage fermé et mes yeux désabusés.

Ciel de fin d'été

Ciel de fin d'été

Commenter cet article