Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Grandir

10 Juillet 2013, 19:49pm

Publié par Soussou

Trouvaille de l'Amoureux

Trouvaille de l'Amoureux

Nous sommes censés signer le compromis pour l’achat de notre appartement dans une dizaine de jours. Et je flippe !

Je flippe parce que finalement, cet appartement je ne l’ai vu qu’une fois, il est peut-être bourré de vices cachés, peut-être que ce qui nous a semblé lumineux un 25 Juin à 19h va ressembler à une grotte dès Septembre…

Je flippe parce que j’ai encore des millions de démarches à faire avant que l’on en soit les heureux propriétaires (l’usage du singulier dans la première partie de la phrase est voulu et assumé : JE m’occupe des démarches, l’Amoureux suit)

Je flippe car j’ai pris des décisions contraires aux avis de mon père, qui participe quand même largement au financement. Et je me dis que si je me plante, il ne me pardonnera jamais…

Je flippe car j’ai peur de ne pas arriver à faire de cet appartement l’endroit où nous nous épanouirons en tant que couple et en tant que famille plus tard (même si j’ai reçu hier la carte magique du Suédois que j’avais commandé il y a trois mois…)

Je flippe car j’ai peur des contraintes que cela peut apporter d’être propriétaire : les travaux à gérer, les assemblées de copropriété, les risques d’inondation ! Je me suis quand même réveillée au milieu de la nuit le jour où j’ai signé la proposition en me demandant comment on ferait pour siphonner l’eau de la cour si jamais il y avait une inondation… (Cette phobie s’explique par deux événements : 1. quand j’étais petite on a du siphonner la terrasse au milieu de la nuit parce que l’eau menaçait de rentrer. 2. Lors de ma première année dans LaVilleDesEtudes, il y a eu une fuite monstre dans mon appartement et je suis restée pendant 3 mois avec le plafond béant et l’eau qui s’infiltrait partout)

J’espère que cela s’apaisera lorsque les démarches seront terminées, le compromis puis l’acte de vente signé et qu’enfin on emménagera dans notre nouveau chez nous…

Edit : j’ai écrit ce texte ce matin. Je viens de passer 20 minutes au téléphone avec la banquière et notre prêt est accepté ! C’est la première étape pour laquelle je me réjouis depuis longtemps !

Commenter cet article